Couteaux et police, anecdote.

Anecdote, histoire avec un grand H...Mais aussi des couteaux originaux et des pièces de collections.

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Pacman » 12 Déc 2013 10:57

spiralo a écrit:
Pacman a écrit:Et à condition d'avoir vu Minority report.


(ou lu la nouvelle qui n' a pas grand chose à voir avec le film)



Impossible pour moi, je ne sais pas lire.
Avatar de l’utilisateur
Pacman
The chauve sourit
 
Messages: 7252
Inscrit le: 01 Jan 2009 21:34
Localisation: Columbaria

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar spiralo » 12 Déc 2013 11:09

Dans ce cas essaye de trouver des vieilles éditions, les dessins de couverture étaient mieux. (smiley souriant).
Avatar de l’utilisateur
spiralo
 
Messages: 3283
Inscrit le: 17 Déc 2010 20:36
Localisation: 35

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Jno » 12 Déc 2013 12:48

Anecdote arrivé récemment gare centrale à BXL:

j'ai eu très chaud la semaine passée, je sortais du métro gare centrale et la il faut ensuite emprunter une longue galerie/couloir qui amène à la gare, à peine engager ds la galerie je remarque des policiers partout qui bloquait les rampes de sorties (et le retour en arrière) et devant à quelques mètres j’aperçois un cordon de policiers armé de détecteur de métaux !!!!
La bien sur je me dis "Merde" ils vont me confisquer mon Canadien qui est à ce moment la ds la poche droite (niveau taille) de ma veste et mon Thierry Desnoix qui est ds mon sac, emmené par la foule (comme dirait la môme) je me rapproche dangereusement du cordon, la je tente le coup et je sors discrètement mon EP de ma poche pour le mettre ds mon sac en me disant que j'aurais déjà plus facile d'argumenter le fait que je sois un collectionneur et pas une racaille, et coup de bol où pas, déjà ils ne me remarquent pas faire le transfert et ensuite ils ont posé le détecteur juste au niveau de la ceinture sans passer autour du corps (et donc du sac) et je suis passé…
j'ai eu chaud pas ds le sens ou j'avais quelque chose à me reproché mais me suis dis qu'il allait le confisquer et que j'allais avoir toutes les peines du monde à le récupérer !!!
Et donc je m'adresse à ceux qui connaissent bien la loi Belge ds ce domaine (Shinman si tu me lis … j'aurais du te poser la question à la pizzeria de Gembloux :wink: ), qu'aurais-je pu dire pour ma défense si effectivement on nous contrôle en possession d'un couteau et si il y à confiscation, que faut-il faire? Demander un document spécifique de dépôt qui permet de (peut-être) le récupérer par la suite, etc etc

Merci d'avance pour ceux qui vont m'éclairer à ce sujet car depuis j'ose plus trop en porter sur moi et c'est frustrant …
Dernière édition par Jno le 12 Déc 2013 12:57, édité 2 fois au total.
Tout ce que je sais faire est être moi. Qui que ce soit.
Bob Dylan
Avatar de l’utilisateur
Jno
 
Messages: 3864
Inscrit le: 26 Nov 2012 13:22
Localisation: 6120 Belgique

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar tobob » 12 Déc 2013 12:54

G-M a écrit:
morillon a écrit:… aux histoires du beauf qui fréquente la boulangère du patelin d'a coté….. bref..…

Il ne fréquente pas la boulangère du patelin d'à côté, c'est le frère de ma femme :truffe:



La bonlangere du patelin d'a cote c'est le frere de ta femme ?

Tu veux qu'on en parle ?
Avatar de l’utilisateur
tobob
Piragnagna
 
Messages: 18247
Inscrit le: 19 Sep 2009 17:26
Localisation: Caravane a 150000€ (tirée par une Mercedes...)

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar G-M » 12 Déc 2013 13:00

:mouarf:
"Tout finit toujours par s'arranger, même mal." chaipas qui
Mon fil / mes couteaux sans le flood
Avatar de l’utilisateur
G-M
honky Tonc-man
 
Messages: 18804
Inscrit le: 28 Aoû 2012 07:52
Localisation: Jean Paul Sarthe

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar kurios » 13 Déc 2013 00:51

Un automobiliste se fait flasher à 180 Km/h par un radar planqué sous un pont. Un peu plus loin il est arrêté par un C.R.S. qui lui rappelle le code la route :
- Vous savez que la vitesse est limitée à 130 sur autoroute. Or, vous rouliez à 180. Venez par-là que je vous dresse un procès verbal !

Suivent les questions habituelles, nom, prénoms, permis de conduire, etc. A profession, le type répond: "Mon boulot? Je suis dans le médical, je suis ré-aléseur d'anus !"

Le C.R.S. le regarde avec des yeux ronds :
- Et ça consiste en quoi ?
- Eh bien les gens m'appellent et ils me disent qu'ils voudraient avoir un trou du cul plus large. Vous savez, vous, ça vous dépasse, mais depuis vingt ans, des hommes et des femmes sont en recherche de nouvelles sensations sur le plan sexuel. Ils ne veulent plus de produits et autres substances dites aphrodisiaques. Ils veulent du naturel et donc qu'on prépare les orifices naturels. D'ailleurs un sondage a même montré que plein d'hommes utilisent ces pratiques avec leur femme.

Alors j'arrive et je commence par un doigt, deux doigts, toute la main, les deux mains, puis le bras. Et puis je pose des étais et il m'arrive aussi d'utiliser des forceps et je m'arrête quand j'obtiens un beau trou du cul de 1m 75.

Le C.R.S. regarde dans le vide, comme s'il essayait de se représenter mentalement la scène. Puis il reprend ses esprits. "Et qu'est-ce qu'on fait avec un trou du cul d' 1,75m ?"

Et l'automobiliste lui dit avec une grimace :
- En général on lui donne un radar et on lui dit d'aller se planquer sous un pont..

:mouarf:
Avatar de l’utilisateur
kurios
Scalpel à tarte
 
Messages: 12183
Inscrit le: 29 Déc 2009 21:47
Localisation: Thory 89

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Janus » 13 Déc 2013 08:36

:lol:
Vice-Président à vie du PPP

Quand on est mort, on ne sait pas qu'on est mort. C'est pour les autres que c'est difficile.
Quand on est con, c'est pareil.
Avatar de l’utilisateur
Janus
le bleu
 
Messages: 23783
Inscrit le: 01 Nov 2006 00:58
Localisation: 69

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Sinclair » 13 Déc 2013 09:09

Jno a écrit:Anecdote arrivé récemment gare centrale à BXL:

j'ai eu très chaud la semaine passée, je sortais du métro gare centrale et la il faut ensuite emprunter une longue galerie/couloir qui amène à la gare, à peine engager ds la galerie je remarque des policiers partout qui bloquait les rampes de sorties (et le retour en arrière) et devant à quelques mètres j’aperçois un cordon de policiers armé de détecteur de métaux !!!!
La bien sur je me dis "Merde" ils vont me confisquer mon Canadien qui est à ce moment la ds la poche droite (niveau taille) de ma veste et mon Thierry Desnoix qui est ds mon sac, emmené par la foule (comme dirait la môme) je me rapproche dangereusement du cordon, la je tente le coup et je sors discrètement mon EP de ma poche pour le mettre ds mon sac en me disant que j'aurais déjà plus facile d'argumenter le fait que je sois un collectionneur et pas une racaille, et coup de bol où pas, déjà ils ne me remarquent pas faire le transfert et ensuite ils ont posé le détecteur juste au niveau de la ceinture sans passer autour du corps (et donc du sac) et je suis passé…
j'ai eu chaud pas ds le sens ou j'avais quelque chose à me reproché mais me suis dis qu'il allait le confisquer et que j'allais avoir toutes les peines du monde à le récupérer !!!
Et donc je m'adresse à ceux qui connaissent bien la loi Belge ds ce domaine (Shinman si tu me lis … j'aurais du te poser la question à la pizzeria de Gembloux :wink: ), qu'aurais-je pu dire pour ma défense si effectivement on nous contrôle en possession d'un couteau et si il y à confiscation, que faut-il faire? Demander un document spécifique de dépôt qui permet de (peut-être) le récupérer par la suite, etc etc

Merci d'avance pour ceux qui vont m'éclairer à ce sujet car depuis j'ose plus trop en porter sur moi et c'est frustrant …



Tu leur dit que le coutelier qui a fait ton Canadian fournit le Roi!
Avertissement: ce message peut contenir du second degré!
Avatar de l’utilisateur
Sinclair
Porsche hallu
 
Messages: 13500
Inscrit le: 25 Nov 2009 11:34
Localisation: Argentoratum

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Jno » 13 Déc 2013 10:31

Je préfère déjà cette solution que de me risquer à user celle proposer par Kurios, même si elle est tentante :mouarf:
Tout ce que je sais faire est être moi. Qui que ce soit.
Bob Dylan
Avatar de l’utilisateur
Jno
 
Messages: 3864
Inscrit le: 26 Nov 2012 13:22
Localisation: 6120 Belgique

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar AL 1 » 13 Déc 2013 10:34

kurios a écrit:Un automobiliste se fait flasher à 180 Km/h par un radar planqué sous un pont. Un peu plus loin il est arrêté par un C.R.S. qui lui rappelle le code la route :
- Vous savez que la vitesse est limitée à 130 sur autoroute. Or, vous rouliez à 180. Venez par-là que je vous dresse un procès verbal !

Suivent les questions habituelles, nom, prénoms, permis de conduire, etc. A profession, le type répond: "Mon boulot? Je suis dans le médical, je suis ré-aléseur d'anus !"

Le C.R.S. le regarde avec des yeux ronds :
- Et ça consiste en quoi ?
- Eh bien les gens m'appellent et ils me disent qu'ils voudraient avoir un trou du cul plus large. Vous savez, vous, ça vous dépasse, mais depuis vingt ans, des hommes et des femmes sont en recherche de nouvelles sensations sur le plan sexuel. Ils ne veulent plus de produits et autres substances dites aphrodisiaques. Ils veulent du naturel et donc qu'on prépare les orifices naturels. D'ailleurs un sondage a même montré que plein d'hommes utilisent ces pratiques avec leur femme.

Alors j'arrive et je commence par un doigt, deux doigts, toute la main, les deux mains, puis le bras. Et puis je pose des étais et il m'arrive aussi d'utiliser des forceps et je m'arrête quand j'obtiens un beau trou du cul de 1m 75.

Le C.R.S. regarde dans le vide, comme s'il essayait de se représenter mentalement la scène. Puis il reprend ses esprits. "Et qu'est-ce qu'on fait avec un trou du cul d' 1,75m ?"

Et l'automobiliste lui dit avec une grimace :
- En général on lui donne un radar et on lui dit d'aller se planquer sous un pont..

:mouarf:



tout s'explique !
Croche et tient
Avatar de l’utilisateur
AL 1
Minus à pinces
 
Messages: 15523
Inscrit le: 16 Nov 2008 12:48
Localisation: ligne 13 Montparnasse-Aubusson

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Barbara » 13 Déc 2013 18:59

Image
You know nothing, John Wick
Avatar de l’utilisateur
Barbara
Bot et fatale
 
Messages: 612
Inscrit le: 03 Nov 2006 16:19
Localisation: Au Chic des Bots

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Shinman » 18 Déc 2013 18:42

Jno a écrit:Anecdote arrivé récemment gare centrale à BXL:

j'ai eu très chaud la semaine passée, je sortais du métro gare centrale et la il faut ensuite emprunter une longue galerie/couloir qui amène à la gare, à peine engager ds la galerie je remarque des policiers partout qui bloquait les rampes de sorties (et le retour en arrière) et devant à quelques mètres j’aperçois un cordon de policiers armé de détecteur de métaux !!!!
La bien sur je me dis "Merde" ils vont me confisquer mon Canadien qui est à ce moment la ds la poche droite (niveau taille) de ma veste et mon Thierry Desnoix qui est ds mon sac, emmené par la foule (comme dirait la môme) je me rapproche dangereusement du cordon, la je tente le coup et je sors discrètement mon EP de ma poche pour le mettre ds mon sac en me disant que j'aurais déjà plus facile d'argumenter le fait que je sois un collectionneur et pas une racaille, et coup de bol où pas, déjà ils ne me remarquent pas faire le transfert et ensuite ils ont posé le détecteur juste au niveau de la ceinture sans passer autour du corps (et donc du sac) et je suis passé…
j'ai eu chaud pas ds le sens ou j'avais quelque chose à me reproché mais me suis dis qu'il allait le confisquer et que j'allais avoir toutes les peines du monde à le récupérer !!!
Et donc je m'adresse à ceux qui connaissent bien la loi Belge ds ce domaine (Shinman si tu me lis … j'aurais du te poser la question à la pizzeria de Gembloux :wink: ), qu'aurais-je pu dire pour ma défense si effectivement on nous contrôle en possession d'un couteau et si il y à confiscation, que faut-il faire? Demander un document spécifique de dépôt qui permet de (peut-être) le récupérer par la suite, etc etc

Merci d'avance pour ceux qui vont m'éclairer à ce sujet car depuis j'ose plus trop en porter sur moi et c'est frustrant …


Le Canadien est strictement prohibé :non non : complètmeent interdit, envoi le moi de toute urgence!

La réponse n'est pas si simple que ça, premièrement il y a une différence entre les actes de "police judiciaire" et de "police administrative", commi il y a les fouilles de sécurité/ administrative/ judiciaire. exemple de police administrative: match de foot, donc sorte de mesure préventive ou ordre public; les règles du jeu: très flouistique, appréciation d'"arme" :|
police judiciaire, basé sur la loi des armes c'est clair en principe: tous les armes (couteaux) qui on un caractère "caché": donc les automatiques, papillon ainsi que les couteaux de lance p.e. Pas de prob pour les autre en principe: avec ou sans blocage, 7cm ou 10 cm de lame, rien de précisé dans la loi... je me balade donc avec mes frame-lock et autres peu importe la taille;
n'empêche que si un policier te saisi ton couteau tu es toujours vu, il va le déposer au greffe du tribunal et te demander si tu fais abandon volontaire, autrement c'est tribunal pour le récuperer... ou être comdamné car c'est "à l'appréciation du juge"
voilà en bref :wink:
Urban Coffee Commando
Avatar de l’utilisateur
Shinman
 
Messages: 4390
Inscrit le: 01 Juil 2010 22:17
Localisation: en Belgique plus ou moins qq part au milieu

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar Jno » 18 Déc 2013 21:39

Merci, c'est ce que je pensais/craignais par rapport à une éventuelle confiscation, ce serait galère pour la récupération :bouhouhou:

Bon ben je vais garder mon canadien ( oui je suis un fou moi, un hors la loi :P ) et les autres precieux … bien au chaud ds le tiroir la semaine et les sortirais le soir et we, et pour la semaine vais prendre des moins précieux … :ange:
Tout ce que je sais faire est être moi. Qui que ce soit.
Bob Dylan
Avatar de l’utilisateur
Jno
 
Messages: 3864
Inscrit le: 26 Nov 2012 13:22
Localisation: 6120 Belgique

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar G-M » 18 Déc 2013 22:04

morillon a écrit:Qu'est ce qui faut pas lire quand même...
Les legendes urbaines ajoutées aux histoires du beauf qui frequente la boulangère du patelin d'a coté….. bref..

Un retrait de permis de 6 mois pour une infraction à 3 points maxi, ça veut dire que le mec à deja fait le mariole avec son permis …

Quand à inventer des infractions routières c'est quand même équivalent a faire des faux en écriture publique, et ça c'est la révocation , aucun flic ne prendra le risque d'en faire pour éviter une mauvaise notation …

Tiens, puisque ça remonte: J'ai fais préciser au beauf. Le gars n'avait pas les papiers d'assurance, ni dans la poche de mon beauf, ni sur lui, ni chez lui, il avait simplement téléphoné à l'assurance. Voilà. Sinon je ne me suis pas gouré.
Bon apparemment il est tombé sur un ouf, ça a été confirmé par un de ses collègues :?
"Tout finit toujours par s'arranger, même mal." chaipas qui
Mon fil / mes couteaux sans le flood
Avatar de l’utilisateur
G-M
honky Tonc-man
 
Messages: 18804
Inscrit le: 28 Aoû 2012 07:52
Localisation: Jean Paul Sarthe

Re: Couteaux et police, anecdote.

Messagepar ZeKing » 18 Déc 2013 22:14

Tiens, j'ai une question pour Image


Vous avez déjà contrôlé des gars avec des couteaux sur eux ??? Vous avez vu des trucs intéressants ???
Avatar de l’utilisateur
ZeKing
of zeglands
 
Messages: 9175
Inscrit le: 13 Avr 2008 14:10

PrécédentSuivant

Retour vers Histoire du couteau et anecdotes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités