Utilité des intercalaires

Aspect technique du couteau, réalisation, etc.

Re: Utilité des intercalaires

Messagepar gaston » 25 Mar 2017 00:59

C'est un test interessant. Merci d'avoir pris le temps de t'en occuper car cela m'interesse, surtout parce que je vis dans un climat semi tropical, ou tout prend l'eau, gonfle et moisit.
Je me demande comment du bois stabilisé réagirait au test.
Australian Knifemakers guild
Mon fil. viewtopic.php?f=8&t=24709&start=585
gaston
 
Messages: 1697
Inscrit le: 05 Juil 2013 23:06
Localisation: australie

Re: Utilité des intercalaires

Messagepar Gael30 » 29 Mar 2017 13:14

G-M a écrit:Tfasson le bois sec qui ne bouge plus c'est une légende. Le bois vert sèche sèche sèche puis une fois atteint son poids de forme il fait le yoyo à cause des variations d'hygrométrie de son environnement. Même s'il a 400 ans.
J'ai travaillé du buis qui avait 100 ans de séchage environ, ça a bougé à mort.
D'ailleurs les plastiques reprennent plus ou moins d'humidité aussi, le pire étant le polyamide je crois (le nylon) qui doit reprendre quelque chose comme 10% de masse après injection.
Les thermodurcissables (par exemple les résines) ne sont pas toutes au top non plus. Donc le micarta ou le bois stab trinquent un peu aussi.

Conclusion faites vos plaquettes dans la même matière que vos platines ou vos lames :parfait :


Le buis c'est quand même LE bois qui bouge. Le fait de le travailler libère des contraintes dans le bois qui le font bouger. Le robinier est aussi un bois qui travaille pas mal je trouve
Avatar de l’utilisateur
Gael30
 
Messages: 250
Inscrit le: 04 Sep 2015 12:56

Précédent

Retour vers Fabrication

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités