mes couteaux et autres petites créations

Vous créez vous même vos modèles? On peut voir? ;)

mes couteaux et autres petites créations

Messagepar Ratdegout » 01 Oct 2016 22:29

Bonsoir,

Voici un petit couteau que j'ai terminé il y a quelques mois mais dont je n'avais pas pris de photo. Il est donc patiné par une utilisation variée à table.

J'aimerais bien lui trouver un nom mais rien ne convient bien, car entre l'idée du départ et le résultat final, ça a changé complètement. Peut être que pour vous il n'aura rien de post apocalyptique, mais il colle à peu près avec une certaine vision de ce peut être un univers post apocalyptique. Loin du wasteland de Mad Max, beaucoup moins aride et brutal. Plutôt une Europe en ruine, dont les structures politiques se seraient effondrées pour quelque raison que ce soit, et où il ne resterait que peu de population, vivant sur les ruines de la civilisation précédente, au milieu d'espaces naturels redevenant sauvages. Peut être une période de transition entre aujourd'hui et l'univers de mad max. Bref, voilà pour le cadre. Dans le décor de la première photo, j'ai essayé de placer des éléments qui évoquent ce à quoi je pensais quand j'ai fini le couteau. Une nature sauvage (le bout de bois vient du désert du nevada), des restes d'industrie à recycler (vieille visserie rouillée et morceaux de charbons ramassés sur un terril), le besoin de trouver de la nourriture dans la nature (bout de l'os à moelle qui a servi à faire les mitres).

Je mets les photos, et après je raconte l'histoire de sa fabrication, parce que je la trouve fun et intéressante. La lame est grise, mais rend bleue sur les photos, je n'ai pas réussi à avoir le rendu correct...

Image

Image

Image

Image


L'histoire de la fabrication de ce couteau commence avec une série policière quelconque, où un motard porte un petit boot knife pointu avec un manche noir et blanc. Je me dis, "tiens, je m'en ferais bien un comme ça", ça ferait un beau Bad Boy Knife. Et je commence par usiner la forme précise du couteau que je veux, grosso modo le manche qui est sur les photos d'au dessus, mais une lame plus longue, avec un léger drop point, bref une forme de joli boot knife classique. Je torture la lame à la perceuse en guise de vieillissement (j'aime bien ça). Vient l'étape de la trempe, on chauffe le tout, on plonge dans l'huile... super, la lame n'est pas voilée et le fil et resté droit. Et là je réalise que je l'ai plongée dans l'huile à l'envers et que la pointe est remontée... dans le mauvais sens! Ce qui donne une sorte de semi sheepfoot absolument dégueulasse. Qu'à cela ne tienne, ça doit être récupérable. Je commence à modifier la pointe, et pour avoir quelque chose d'harmonieux il faut aussi revoir la ligne du tranchant... mais c'est pas mieux qu'avant! Je pique une colère, balance la lame dans le tiroir et pars faire autre chose.

Quelques mois plus tard, je retombe dessus, et je recommence à essayer d'en tirer une forme correcte. Cette fois ci, j'arrive à un truc à peu près correct, en diminuant aussi la largeur du manche. Ce sera la forme définitive. Et à partir de cette lame, je réfléchis à ce que je vais pouvoir faire autour. La forme ne convient plus pour le Bad Boy Knife de l'idée de départ, donc il faut trouver autre chose. Je garde le concept du "noir et blanc" avec mitres blanches et bois noir, mais je décide de faire un couteau usé, qui a souffert, ce que moi j'appelle post apocalyptique. Ce sera donc de l'os blanc / beige pour les mitres, et du chêne ébénisé pour les plaquettes, d'autant plus que je veux essayer l'ébénisation depuis longtemps. Pour la lame, histoire d'accentuer le côté usé et torturé, j'attaque à la dremel et j'aime bien ce que j'obtiens. Après un polissage décent, je décide de passer le tout au perchlorure de fer "sale", c'est à dire avec des poussières et de la calamine qui flottent dedans. Et je m'amuse à l'étaler au pinceau, je ne sais plus comment, au pif quoi. Ca donne le résultat qu'on voit sur les photos, avec d'un côté un grain (qui n'est pas le grain de l'acier!) texturé, et de l'autre côté un grain plus léger et de petites lignes, qui doivent correspondre je suppose aux coups de pinceau. J'adore, mais je parie que je n'arriverai jamais à le refaire :lol:

Passons aux mitres. J'achète des tronçons d'os à moelle au supermarché du coin, et je les fais au four avec un peu de gros sel et des tartines. C'est bon mais c'est fort, on retrouve dans le goût l'odeur écœurante de l'os qu'on scie et qu'on ponce, mais en bon. Ma chienne et moi, on se régale, je laisse refroidir, et je commence à scier les plaquettes dedans. La cuisson a donné de jolies couleurs, qui n'apparaissent pas à la photo malheureusement. C'est une sorte de beige, avec des auréoles par endroit, j'aime bien. Et ça reste solide.

Reste la question du chêne ébénisé. Il s'agit d'une technique qui consiste à teindre un bois tannique en le frottant avec de la laine d'acier trempée dans du vinaigre. La réaction des tanins avec l'oxyde de fer donne la couleur noire, si j'ai bien compris. En tout cas, ça colore très bien les bouts de doigts, mais pour le bois c'est raté… je crois que ma laine d'acier était trop grosse, car j'enlevais la couche précédente en appliquant la suivante. Bon, je persévère quelques jours, et je finis par laisser tomber, je n'y arrive pas. Dommage car le chêne a une belle fibre, ouverte, qu'on ne retrouvera pas sur l'ébène. Pour ne pas tout jeter, j'essaye de noircir les plaquettes en les brûlant à la flamme. J'avais obtenu un bel effet une fois, en faisant ça à la lampe à souder sur un autre bois (zericote? sais plus...). La cartouche de la lampe à souder étant vide, j'essaye au simple gaz de ville. Ca ne rend pas, c'est effectivement noirci, mais ça fait moche. Au rebus ! Quelques temps plus tard, afin de le finir une bonne fois pour toutes, je découpe des plaquettes en ébène, et je finis la mise en forme. Presque fini? … Non!

Dans ma tête, et toujours dans le trip post apoc', je l'imagine bien comme un petit outil de bricolage pour électricien ou pourquoi pas mecano. Et je me dis que pour mater les rivets sur les plaquettes, des rondelles pas carrées, de forme bien destroy, ça doit faire top. Je commence donc à découper des petits papiers de forme diverse, pour voir ce qui ferait bien. Je veux deux rondelles d'un côté, et une rondelle et une plaque de maillechort de l'autre. Pour les rondelles, j'en prépare en maillechort pour tester (à la dremel), et je me rends compte qu'en fait ça ne va pas. Le manche est trop petit pour mater des rivets sur rondelles, ça fait trop épais, trop gros, trop moche. Rondelles au rebus, les rivets seront simplement collés, en plus mater sur de l'ébène, c'est risqué. On perd en style, mais la plaque en maillechort fera bien pos apoc'! J'essaye donc de trouver une forme... plaque gravée, éclair... plusieurs essais, rien ne rend bien. Au final, je finis par choisir la bonne vieille pointe de flèche chère à Bill Scagel et qu'on retrouve beaucoup dans le old west. Mais la mienne sera un peu destroy. Ca, ça me plait. Et ça colle avec le style au final, enfin dans ma tête ça colle. C'est le principal :D Je fabrique la pointe en maillechort, à la dremel, puis je veux la vieillir au perchlo. Et là, horreur, ça devient tout gris et c'est affreux. Je n'avais jamais essayé le perchlo sur le maillechort, et je n'essayerai plus jamais. Pointe de flèche à la poubelle, on refait la même en acier. Et là, ça me convient! Je mets le tout en place, je colle, je polis une dernière fois le tout, et voilà le résultat. Pas du tout ce qui était prévu au départ, mais je me dis que ce n'est pas si mal pour un truc sur lequel j'ai merdé du début à la fin et perdu pas loin de la moitié du temps!

Il reste à lui faire à étui, j'y réfléchis parfois, mais avec cette pointe sheepfoot, j'hésite sur la forme. Mais j'ai quelques idées pour accentuer le côté post apoc' qui reste un peu léger à mon goût pour l'instant. Je regrette que le manche en ébène fasse trop lisse et trop neuf, même si c'est joli ce n'était pas le but premier, donc c'est un peu raté. J'ai failli retaper dans l'ébène pour ouvrir les veines du bois et le vieillir, mais je me suis dit que j'avais foiré assez de trucs comme ça et j'ai pas envie de devoir recommencer une paire de plaquettes lol

A l'utilisation, il est sympa pour la table et convient parfaitement pour récupérer le moindre bout de viande sur les carcasses et les os, avec sa lame fine et pointue. Du coup, maintenant je ne le vois plus comme un petit outil post apoc' de bricoleur, mais comme un couteau à manger post' apoc pour préparer les bestioles et aller chercher les petits bouts de viande et de moelle sur les carcasses, indispensable pour survivre dans un monde sauvage où la nourriture est rare! (et puis la carcasse sur le poulet, c'est super bon).

Espérant que ce long blabla vous ait intéressé, ou que dans le cas contraire, vous ayez abandonné la lecture dès le début!
Tous les commentaires sont les bienvenus.
Avatar de l’utilisateur
Ratdegout
 
Messages: 3284
Inscrit le: 16 Oct 2007 13:39
Localisation: Faumont - 59310

Re: Petit post' apoc

Messagepar freddy1 » 01 Oct 2016 22:35

C'est rigolo.
J'aime bien, sauf la guilloche qui fait plutôt guilloche de "Bowie" que post apo, a mon avis. ..
mais good job quand même!
Je le vois bien planqué dans une botte de mauvais garçon. …
Ce couteau : comme icone, objet de discussion et signe de l'inutilité qui rend notre esprit heureux je te le conseille et pourqoui pas la vie est déjà triste et réaliste assez.
Avatar de l’utilisateur
freddy1
L'agent orange
 
Messages: 42432
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Re: Petit post' apoc

Messagepar rahansor » 01 Oct 2016 22:42

belle histoire pour beau petit couteau.… thup
Avatar de l’utilisateur
rahansor
Saumon fumette
 
Messages: 8780
Inscrit le: 06 Mar 2015 19:53
Localisation: ariège

Re: Petit post' apoc

Messagepar philzgood » 01 Oct 2016 22:48

J'aime bien son côté Sgian Dubh de chaussette postapoc'. C'est un classical socks knife en fait !
Fernand : Dites donc, il picole pas un peu votre british ?
Maitre Folace : Oh, lala !… Et il est pas plus british que vous et moi. C'est une découverte du Mexicain.
Image
Avatar de l’utilisateur
philzgood
 
Messages: 2627
Inscrit le: 26 Aoû 2013 16:48
Localisation: Paris

Re: Petit post' apoc

Messagepar Jonathan P. » 01 Oct 2016 23:02

On voit que le profil de lame est une peu à mi-chemin entre plusieurs trucs, mais le tout donne un petit fixe qui est certainement très très pratique pour quasiment toutes les tâches.
(Ya pu qu'à revendre tous tes autres couteaux :D )

Très chouette et, comme reddy, je trouve que ce qui est le moins raccord avec le reste, c'est la guiche somme toute très classique (et bien faite par ailleurs).
Avatar de l’utilisateur
Jonathan P.
David Schiffer
 
Messages: 15771
Inscrit le: 11 Avr 2009 10:41
Localisation: Bruxelles

Re: Petit post' apoc

Messagepar Nasgul » 01 Oct 2016 23:39

freddy1 a écrit:C'est rigolo.
J'aime bien, sauf la guilloche qui fait plutôt guilloche de "Bowie" que post apo, a mon avis. ..
mais good job quand même!
Je le vois bien planqué dans une botte de mauvais garçon. …

+1 thup
Avatar de l’utilisateur
Nasgul
Gaz nul
 
Messages: 10158
Inscrit le: 01 Mar 2014 18:59
Localisation: IDF

Re: Petit post' apoc

Messagepar Ratdegout » 02 Oct 2016 09:11

Merci,

Le guillochage était fait dès le départ, donc pas pensée pour du post apoc' effectivement. Mais moi ça ne me gêne pas, c'est un des motifs de guillochage que j'aime bien.

Il est super pour la table, et d'ailleurs fait pour ça car le profil convient bien à l'assiette, et la lame est très fine et rentre bien partout. Pour les autres tâches, j'aime moins ce profil de lame, donc je ne m'en sert qu'à table et pour les nonosses.
Avatar de l’utilisateur
Ratdegout
 
Messages: 3284
Inscrit le: 16 Oct 2007 13:39
Localisation: Faumont - 59310

Re: Petit post' apoc

Messagepar senpereko.labanak » 02 Oct 2016 09:29

j'aime bien :D

blanc et noir qui sert à récupérer les bouts de viande sur les carcasses ? va savoir pourquoi je l'appellerai le vautour ???
que Lemmy soit avec toi :rock on:

ne sous estime jamais le pouvoir bénéfique de la sieste
Avatar de l’utilisateur
senpereko.labanak
Senperegrin Touque
 
Messages: 2236
Inscrit le: 12 Déc 2013 20:45
Localisation: Pays Basque

Re: Petit post' apoc

Messagepar Ratdegout » 10 Sep 2017 19:49

Je souhaite vous présenter une nouvelle création, mais plutôt que de faire un nouveau sujet à chaque fois, je reprends le dernier sujet et je mettrai les différents couteaux (ou autres) à la suite, ce sera plus clair. Si un Gentil Administrateur pouvait renommer ce sujet ci en "mes couteaux et autres petites créations" ce serait très sympa et très apprécié.


Ce petit "couteau de sorcière" est assez spécial, car c'est la première fois que j'essaye de suivre une démarche artistique et d'aller vraiment au bout de l'idée.
Je suis parti du mythe de la sorcière (dans différents aspects) pour créer un couteau un peu étrange, personnel, qui ait un sens et qui me permette de cheminer dans la réflexion comme dans la technique (la réalisation s'est étalée sur... deux ans :lol: ) Je pense avoir réussi à obtenir ce que je voulais, au prix de pas mal de travail, d'essais, et de nombreux ratages balancés à la poubelles !

Chaque élément du couteau est voulu, et a un sens par rapport au thème, ou du moins à ce que j'ai imaginé sur le thème de la sorcière !

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

On remarque de suite que rien n'est droit ou parallèle, c'est justement voulu pour s'approcher des formes naturelles, en opposition avec l'esthétique classique. Les lignes sont asymétriques, voire carrément tordues, les surfaces rugueuses, brutes ou volontairement brûlées. La nature n'aime pas beaucoup la symétrie, je me souviens qu'Aquinatis avait fait une jolie réflexion là dessus. J'ai voulu mêler le végétal, l'animal et le minéral, en favorisant les matériaux cohérents par rapport au mythe... bon, la colle epoxy est hors sujet mais je ne voulais pas fabriquer de bétuline ou de colle de peau.

Les deux faces différentes évoquent l'ambivalence de la sorcière, dans ses aspects "positifs" et "négatifs". Deux mots à prendre avec des pincettes, l'idée est trop large pour se résumer en deux mots-concepts. Dans le mythe, l'une des conceptions de la sorcière est celle d'une femme proche de la nature, qui connaît les plantes médicinales et le fonctionnement du corps, et partiellement en opposition avec la "morale" dominante des sociétés à la fois masculines et religieuses. Bon, ça c'est l'idée générale qui reste à nuancer et le but n'est pas d'en débattre ici, car ce n'est qu'une vision de la sorcière au sein d'un mythe assez large.

Pour la "mauvaise sorcière", et les dimensions fantastiques et littéraires, je me suis surtout basé sur les Weïrd Systers, les sorcières de Macbeth, qui est ma pièce favorite, auxquelles il y a au moins deux références. La racine de bruyère (la rencontre avec Macbeth a lieu sur la lande couverte de bruyère), et la triple répétition du chiffre 3, associée à la sorcellerie dans la pièce et dans le folklore de l'époque (3 brûlures sur le manche, 3 points sur la lame, 3 rivets sur la fausse pièce).

Bon, je veux pas non plus vous saouler en explications fumeuses :lol: Disons que j'ai médité sur le mythe (et d'autres choses) en le fabriquant.

Sinon, d'un point de vue tèchenique, la lame est un chisel en xc 75, traité au perchlo sale sur sa face polie. Le manche est en racine de bruyère (bois et aubier) et en bois de renne patiné et brûlé, avec une fausse pièce en ébène et, au cul, un fossile en forme d'étoile ramassé au Pont des Etoiles de Rompon (Ardèche). C'est un fossile de lys de mer vieux de 165 millions d'année (à la louche). Pour évoquer le mystère, l'abîme du temps, mais aussi pour la démarche de rechercher le fossile exprès pour le couteau, et faire un rappel personnel à l'Ardèche (mon épouse vient de là bas, on y va souvent, voir famille et amis). Ce lys de mer étant une étrange créature tentaculaire, c'est aussi un clin d’œil au mythe de Cthulhu ( :cthu: ).

L'étui est mon premier essai de travail du cuir, et j'ai beaucoup aimé ça. Bon, la sculpture est un peu foirée, mais la couture est pas trop mal. L'étui a été fabriqué en utilisant le couteau pour les découpes, et une alène forgée perso pour les trous. Je me suis peut être un peu lâché sur la longueur de ficelle perlée mais bon... ficelle en chanvre (textile), pour évoquer les psychotropes très présents dans le mysticisme. Les perles sont en os et en racine de bruyère.
Le lacet, également en chanvre, fonctionne avec un noeud coulant, et le second brin possède trois nœuds pour pouvoir régler le port de l'étui à trois hauteurs différentes. Ca marche pas mal, mais il faut une pointe pour desserrer le noeud coulant.

Toutes les remarques sont les bienvenues. Merci de votre attention (surtout si vous avez tout lu!)
Avatar de l’utilisateur
Ratdegout
 
Messages: 3284
Inscrit le: 16 Oct 2007 13:39
Localisation: Faumont - 59310

Re: Petit post' apoc

Messagepar Fr@nk » 10 Sep 2017 19:54

Bah ecoutes .. le resultat esthetiquement est tout a fait a la hauteur des explications ! J'aime aussi (peut etre pour d'autres raisons) mais les photos y sont egalement pour quelque chose car c'est tres reussi !
Avatar de l’utilisateur
Fr@nk
 
Messages: 1365
Inscrit le: 27 Fév 2015 20:44

Re: Petit post' apoc

Messagepar Jonathan P. » 10 Sep 2017 20:42

Chouette délire et chouette couteau ! thup
Avatar de l’utilisateur
Jonathan P.
David Schiffer
 
Messages: 15771
Inscrit le: 11 Avr 2009 10:41
Localisation: Bruxelles

Re: Petit post' apoc

Messagepar byhb » 10 Sep 2017 20:43

+1
...le couteau, un objet tout à fait à soi, qui gonfle inutilement les poches, et que l'ont sort de temps en temps, jamais pour s'en servir, mais pour le toucher, le regarder, pour la satisfaction benoîte de l'ouvrir et de le refermer.
Philippe DELERM
Avatar de l’utilisateur
byhb
p'tite Bip !
 
Messages: 8170
Inscrit le: 13 Fév 2015 22:03
Localisation: Seinomarin du nord

Re: Petit post' apoc

Messagepar Maria » 10 Sep 2017 20:47

J'ai tout lu ! :king:

Quand j'étais gosse, il y avait un coin d'Ardèche où on trouvait des fossiles qu'on appelait des dents de sorcières. :)

Bon, plus tard, on nous a dit qu'en fait, c'était des rostres fossiles de bestioles marines. :cry: Si ça se trouve, c'est même pas vrai. :fou:

J'aime bien les matières, les couleurs, l'histoire du délire depuis la conception jusqu'à l'aboutissement, l'ensemble terminé … mais surtout la démarche : la gamberge, la progression à ton rythme, l'apprentissage au fil de la réalisation …



Par contre, deux ans de travail, de réflexion et d'essais … et même pas un petit wip ? :boude:
Partir de zéro et vouloir tout bien faire, c'est le début des emmerdes...

mais s'il est deux choses dont je n'ai pas honte, c'est bien de ne rien y connaître et de vouloir en savoir plus.

© Alexandre17
Avatar de l’utilisateur
Maria
 
Messages: 3534
Inscrit le: 06 Déc 2014 00:59

Re: Petit post' apoc

Messagepar rahansor » 10 Sep 2017 20:59

chouette réalisation bien cogitée... Chapeau! (pointu bien sûr..)
Avatar de l’utilisateur
rahansor
Saumon fumette
 
Messages: 8780
Inscrit le: 06 Mar 2015 19:53
Localisation: ariège

Re: Petit post' apoc

Messagepar Ratdegout » 10 Sep 2017 21:07

Merci à tous, ça me fait bien plaisir.
Je m'attendais plutôt à ce que vous le trouviez moche et biscornu :lol:

Je ne sais pas me tenir aux WIP, j'ai essayé, je fais deux photos et j'arrete car ça m'énerve. Je réessayerai peut être un jour, mais là j'y arrive pas. C'est pas évident du tout à faire (surtout quand on part dans tous les sens)
Avatar de l’utilisateur
Ratdegout
 
Messages: 3284
Inscrit le: 16 Oct 2007 13:39
Localisation: Faumont - 59310

Suivant

Retour vers Vos créations

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités